Ernst Camille

Un enfant de Feldkirch, Monsieur ERNST Camille, né en 1877, a été tué au combat le 17 mai 1917 à l'Hilsenfirst.
Il ne figure pas sur le monument aux morts (ni dans les registres de décès de Feldkirch) car il a combattu dans l’armée française sous le pseudonyme de BARDOT avec une fausse adresse de naissance afin que sa famille ne soit pas inquiétée si ses papiers militaires tombaient aux mains des troupes allemandes.
 
La Municipalité de Feldkirch et la section locale de l’UNC ont décidé de célébrer dignement cet Ancien Combattant « Mort pour la France » le 17 mai 2017 à l’occasion du 100ème anniversaire de son décès.


ERNST Camille est né le 26 juillet 1877 à Feldkirch, au foyer de Joseph Alphonse et de Marguerite née ALLEMANN et a été baptisé le 05 août. Il est dit marié et père de deux enfants.

Il s’engage dans l’armée française à Belfort sous le n°368 du bureau de recrutement, n° 3592 de la classe 1897. Comme il est assez âgé, il intègre le 49ème Régiment d’Infanterie Territorial sous le nom de Bardot, afin que s’il est fait prisonnier ou si sa dépouille tombe aux mains de l’ennemi sa famille restante en Alsace ne soit pas inquiétée. Le casernement de ce Régiment est Belfort et les villes environnantes
 
Dès le début du conflit, le Régiment participe à la défense de Belfort, la Chapelle sous Rougemont…
15 octobre 1914 au 15 février 1916 : occupation et organisation défensive des lignes de la Largue au nord de la frontière suisse.
30 novembre au 5 décembre : engagement vers les étangs du bois d'Hirtzbach.
25 et 26 décembre : combats au bois d'Hirtzbach.
27 janvier 1915 : combats au bois de Carspach.
13 et 14 février 1916 : coups de main allemands et contre-attaques françaises.
Le 49ème RIT est mis au repos et à l’instruction dans le secteur de Giromagny.
Jusqu’en février 1916 le régiment reste dans le secteur du Sundgau où il occupe plusieurs positions. Il occupe ensuite le secteur des Vosges (Lac Noir, Linge, camp Morlière..). Vu les pertes, le 49 RIT reçoit 546 hommes provenant de régiments dissous ; il tient le secteur des Vosges du sud jusqu’en décembre 1917.
A cette date le régiment est employé à des travaux de forêts, de carrière et de voie ferrée.
Le 12 mai 1918, le 49ème RIT est dissous en tant que régiment et constitué en bataillon de pionniers.
 
Caporal à la 11ème Compagnie, Camille ERNST sera tué face à l’armée allemande, Mort pour la France, le 17 mai 1917 à 16 h 00 à l'Hilsenfirst sur la commune de Sondernach. Son décès est retranscrit le 5 septembre 1917 à Montbéliard (Doubs) et son nom figure sur le Monument aux Morts de cette commune.

Texte : Franz Paul Laurent


Merci à la municipalité de Feldkirch, à la section locale de l'UNC et à M. FRANZ Paul Laurent

Mémoire des Hommes



Au monument aux morts de Montbéliard